Archives par étiquette : europcom

EuroPCom 2018 : la communication européenne en vue des élections européennes

Avec les élections européennes de 2019, la 9ème édition d’EuroPCom en novembre prochain portera le titre «Faire campagne pour l’Europe » afin de mobiliser tous les communicants européens pour l’année électorale à venir…

La participation électorale est l’un des grands défis des élections européennes. Actuellement, la moitié des citoyens de l’Union européenne n’est pas représentée au Parlement européen, en raison de l’abstention.

Les élections européennes de l’année prochaine représentent un moment de vérité pour l’Europe. Le Brexit, le populisme et plusieurs élections nationales ont remis en question l’idée européenne, mais la confiance dans l’Union a prudemment atteint son plus haut niveau ces derniers mois.

Enjeux de la communication européenne électorale

Comprendre comment des opinions deviennent des votes est primordial, et donc connaître les tendances les plus récentes de l’opinion publique et comment elles se matérialisent est clé.

Tenter de trouver des réponses à la question : « Pourquoi devrais-je m’intéresser à l’UE ? », à l’ère des communautés, du big data et de la segmentation extrême signifie étudier des « personae numériques » pour apporter une approche pertinente aux stratégies de communication de l’UE.

Chercher les moyens d’engager les jeunes – dont la responsabilité future dans la sauvegarde d’une Europe forte repose sur leurs épaules – dans le processus électoral : comment les encourager à défendre un projet que beaucoup d’entre eux considèrent comme allant de soi? Quelles synergies entre ressources institutionnelles et de la société civile en vue d’une sensibilisation plus large afin de guérir l’apathie et créer un sentiment d’appartenance et de soutien pour l’UE.

Assurer une meilleure créativité dans la communication visuelle des institutions publiques permet d’inspirer et d’engager les gens alors que le discours politique traditionnel et les arguments institutionnels n’incitent pas les citoyens à voter. Explorer les motivations et les déclencheurs vise à encourager plus de gens à voter.

Modalités de la communication européenne électorale

Les médias traditionnels étant toujours un canal clé pour atteindre un large public, une partie de la stratégie de la campagne consiste à impliquer les journalistes et à déterminer comment rendre ces élections attractives et, finalement, perçues comme européennes au lieu de 27 scrutins nationaux. Les candidats principaux sont-ils les visages et les voix dont nous avons besoin ? Ou devrait-on se concentrer sur la vie quotidienne des gens ?

La désinformation est l’un des principaux défis auxquels les militants et les électeurs sont actuellement confrontés pendant les campagnes électorales, avec l’influence des réseaux internationaux diffusant de fausses informations pour guider les électeurs. Dans le même temps, de plus en plus d’organisations se forment pour démystifier les fausses nouvelles et assurer la transparence de l’information utilisée dans la communication politique.

L’intelligence artificielle est au cœur de la communication numérique aujourd’hui, non seulement dans le secteur de la publicité privée, mais aussi dans les campagnes politiques et les élections. Des experts en IA et en données, en collaboration avec des spécialistes du GRDP, discuteront de ces enjeux et de la protection des données et de la vie privée dans ce contexte.

La mobilisation de volontaires supporters et ambassadeurs en ligne fait de plus en plus partie intégrante des mobilisations politiques et électorales pour créer des communautés aidant à stimuler la participation des électeurs.

Les partis politiques européens avec leurs stratégies de campagne politique et surtout leurs Spitzenkandidaten ont enfin un rôle clé lors du prochain scrutin.

Au total, un beau programme pour envisager toutes les facettes de la communication européenne pour faire campagne pour l’Europe.

Europcom 2017 : [Re] façonner les dialogues européens

La 8e édition de la conférence européenne de la communication publique EuropCom, en novembre prochain est un bon baromètre pour cartographier les dernières tendances qui touche la communication européenne. Que faut-il retenir du programme préliminaire ?

europcom_reshaping_european_dialogues

La communication institutionnelle de l’UE en débat 

Outre le traditionnel discours d’inspiration (style TEDx) en ouverture sur la communication de l’UE, ses défis et ses opportunités, dont l’orateur est toujours attendu pour sa liberté de ton, un atelier est consacré à la communication des institutions de l’UE, qui ont investi beaucoup d’efforts pour améliorer la communication européenne.

Du côté de la Commission européenne, la nouvelle approche de « communication corporate » destinée à communiquer directement avec les citoyens autour de 3 récits : « EU delivers, EU empowers and EU protects » sera en débat. Du côté du Parlement européen, une nouvelle stratégie de communication cohérente et globale.

Et pour toutes les institutions, une attention et des ressources importantes dédiées à l’activité sur les médias sociaux, tout en travaillant ensemble pour renforcer la coopération et la rationalisation des activités de communication.

Le rôle et l’impact des services publics de l’audiovisuel pour parler d’Europe

Dans la plupart des Etats-membres de l’UE d’Europe, l’audiovisuel public continue d’être la principale source d’informations auxquelles les gens se tournent pour l’information autour de l’Union européenne.

L’objectif de cet atelier est de partager des expériences réussies et moins réussies dans ce contexte, en vue de comprendre comment ils sélectionnent les infos sur l’Europe, quelles histoires sont considérées importantes à présenter et à discuter, et quel genre de commentaires elles reçoivent de leurs publics.

L’engagement émotionnel avec l’Europe : l’histoire d’amour pour les événements locaux

Plus que jamais, l’UE d’aujourd’hui est confrontée à la polarisation, à la montée des mouvements anti-establishment et à l’érosion de la confiance dans l’Union. Accéléré par la crise de la zone euro et les crises migratoires, le populisme et l’euroscepticisme gagnent de l’ampleur dans de nombreux pays. Au milieu de la désillusion et de la méfiance croissante, l’Europe doit trouver un moyen significatif de défier les voix populistes et de diluer les sentiments eurosceptiques en engageant les citoyens dans le projet européen.

De toute évidence, renouer le contact avec les citoyens ne peut se faire à Bruxelles, les changements réels se font localement. Dans de nombreux Etats-membres de l’UE, les initiatives de dialogue sur l’Europe avec le grand public se sont développées sur le terrain avec dialogues citoyens et discussions en ligne qui inspirent des débats sur l’identité (démocratique) de l’Europe et son avenir en lien avec des discussions nationales.

Afin de partager les bonnes expériences et d’apprendre à réussir à engager les citoyens autour de l’Europe, cet atelier examinera de plus près les approches et techniques des organisateurs locaux, et demandera ce qu’ils attendent (ou pas) des institutions publiques.

Au total, le titre de la conférence « refaçonner les dialogues européens » résume bien à la fois l’ampleur de la tâche pour la communication de l’UE ainsi que la posture indispensable pour y parvenir.

Europcom 2016 : le programme de la 7e conférence européenne sur la communication publique

Comme chaque année, la conférence Europcom se tiendra les 20 et 21 octobre à Bruxelles. Que prévoit le programme (encore provisoire) « Reflecting [on] Europe » ?

Une session d’ouverture autour de la vision de l’avenir de l’Europe

Le premier panel d’intervenants réunis traditionnellement les plus importantes personnalités afin de partager leurs réflexions personnelles sur l’Europe comme source d’inspiration et leurs visions de l’avenir de l’Europe.

Sans représentant de la Commission européenne, c’est la proximité qui est à l’honneur avec deux membres du comité des Régions, Luc Van Den Brande, actuellement Conseiller spécial du Président de la Commission européenne sur la sensibilisation des citoyens et Christophe Rouillon, l’auteur de l’avis « Reconnecter l’UE avec ses citoyens » ainsi que le Parlement européen avec sa vice-présidente Sylvie Guillaume, responsable Politique d’information, presse et relations avec les citoyens, y compris les bureaux d’information du Parlement européen.

La keynote sera assurée par Ulrike Guérot, professeur, directrice du Lab Démocratie européenne à Berlin et auteur de “Warum Europa eine Republik werden muss! Eine politische Utopie “.

Des tables rondes sur les sujets difficiles de la communication européenne aujourd’hui

Autour des grands enjeux actuels et des principaux défis de la communication de l’UE : l’euroscepticisme, la crise migratoire, le TTIP et l’investissement ; les tables rondes suivantes risquent d’être animées :

Les dynamiques de la narration eurosceptique

Après des années de crise, les partis eurosceptiques font des gains à travers l’Europe. Le récit eurosceptique tend à élargir les divisions apparues en Europe, entre Nord et Sud, créanciers et débiteurs, euro-ins et euro-outs et tourne la politique en une bataille entre «plus» et «moins» d’Europe. Quelles leçons tirées sur la façon dont les politiciens et les communicateurs peuvent faire face au sentiment de méfiance ?

La crise migratoire : communiquer l’intégration des réfugiés locallement

Les pays d’Europe sont confrontés au défi d’aider des millions de réfugiés : accès aux soins de santé, éducation, emploi, logement et participation civique. Peu d’administrations ont beaucoup d’expérience avec cette nouvelle et relativement inconnue audience des réfugiés. Comment embrasser ce défi ?

Du global au local : les leçons de la communication sur le TTIP

Du soutien ferme à l’hystérie négative, le négociations sur le partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP) ont réussi à susciter un large éventail de réponses dans la société européenne. Et la controverse a certainement réussi à mobiliser les masses. Choisir la bonne stratégie pour communiquer TTIP est donc crucial, à la fois pour l’UE et pour les communicateurs locaux qui porte le débat. Comment faire mieux ou corriger les lacunes ?

Le rôle de la communication dans la stimulation de l’investissement

Le plan d’investissement pour l’Europe est un projet ambitieux et clé de la Commission Juncker. Partager et comprendre les meilleures pratiques des campagnes d’investissement en cours en Europe est indispensable pour adapter la communication aux besoins des parties prenantes et au niveau local. 

La transparence et la participation, deux enjeux clés de la communication européenne 

Les titres de la plupart des workshops s’articulent autour des enjeux de la transparence (des données, des canaux de communication) et de la participation, en particulier des citoyens :

  • Open data, transparence et participation des citoyens : les projets européens et locaux
  • « Empowering » les citoyens au niveau local
  • Transparence et engagement des citoyens en ligne
  • Communiquer les politiques et les projets de l’UE à travers des médias sociaux innovants
  • Participation numérique : de la recherche sur l’utilisateur à l’action pratique
  • La participation des citoyens et le budget de la ville : la dernière frontière ?

Au total, le programme d’Europcom 2016 s’annonce très intéressant. Bonne conférence !

Comment faire progresser la transparence de l’Union européenne ?

À l’occasion de la conférence annuelle de la communication européenne, EuropCom, la médiatrice de l’UE Emily O’Reilly s’est exprimée sur la transparence de l’UE : « un devoir ou une opportunité ? »…

1. Lutter contre le manque de transparence des administrations européennes – la principale inquiétude

Ce seul enjeu représente à lui seul 20 à 30% de tous les dossiers gérés par le médiateur européen. Mais la transparence ne s’arrête pas aux refus des institutions européennes de donner accès aux documents de l’UE.

Mieux communiquer sur les processus de prise de décision de l’UE ou s’attaquer au système des « revolving doors » constituent également des priorités.

Songeons qu’un Commissaire sur trois (9 sur 26) de la Commission Barroso 2 ayant quitté leur poste en 2014 ont pris des responsabilités dans des grandes entreprises.

revolving_doors_barroso

2. Développer le lobbying de la transparence

Le lobbying joue un rôle important dans les sociétés démocratiques, selon la médiatrice de l’UE. L’initiative de la nouvelle Commission Juncker en matière de transparence des réunions des décideurs de l’institution avec des lobbyistes va dans la bonne direction.

Les prochaines étapes consisteraient à promouvoir un registre de la transparence obligatoire pour que les lobbyistes inscrivent leurs activités et à fixer des règles d’or pour le « pantouflage » dans le privé ; même si la plupart des Etats-membres ne dispose ni de l’un, ni de l’autre.

3. Respecter les règles de l’ONU en matière de lobbying du tabac

La médiatrice de l’UE formule des recommandations pour améliorer les pratiques de lobbying du tabac. L’élaboration des politiques de santé publique doit être aussi transparente que possible, surtout en matière de tabac.

Les pratiques des lobbyistes du tabac sont très sophistiquées et le plus souvent leurs méthodes sont “sous le radar”. Du coup, la Commission européenne devrait publier pro-activement toutes les réunions avec les lobbyistes du tabac ainsi que les minutes de ces réunions.

4. Renforcer la transparence sur le TTIP

Le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) affectera la vie des 500 millions d’Européens ; l’enjeu est considérable.

La Commission européenne publie maintenant plus de documents (position papers, fact sheets, legal texts) sur la négociation en cours avec les Etats-Unis. Puisque les US n’ont pas opposé de véto contre la publication de chapitres du TTIP par l’UE, la Commission européenne devrait être encouragée à faire davantage de transparence, en publiant notamment les réunions avec les lobbyistes à l’échelle des négociateurs.

5. Lancer la transparence des Trilogues

Comme les présentent Contexte « Les “trilogues”, ces raccourcis de la démocratie européenne » représentent la nouvelle frontière de la transparence dans l’UE.

Réunions informelles, derrière des portes closes, entre les 3 institutions exécutives de l’UE pour conclure des « deals », les trilogues se sont énormément développés : 1 500 trilogues ont eu lieu au cours des 5 dernières années.

En conclusion, la médiatrice de l’UE précise qu’elle a demandé aux trois institutions exécutives de l’UE leurs opinions sur les enjeux des trilogues et de la transparence, ainsi que sur leurs pratiques en matière de transparence des réunions (listes, comptes-rendus, documents). Les réponses sont attendues pour début novembre 2015…

EuropCom : que réserve le programme de la 6ème conférence sur la communication européenne ?

Depuis Bruxelles, les 21 et 22 Octobre 2015, les conférences, débats et ateliers interactifs d’EuropCom seront organisés en parallèle de la réunion annuelle des 500+ centres d’information Europe Direct, offrant, on peut l’imaginer une vision plus concrète et terrain que jamais de la communication européenne…

Tour d’horizon des derniers mouvements dans les opinions publiques européennes

Eurosceptimania

Entre les facteurs globaux de déstabilisation des sociétés, la perte de confiance dans les valeurs européennes et la désillusion interne à l’UE, l’euroscepticisme sera au cœur des échanges, et les voies pour faire face à des opinions publiques de plus en plus anti-européennes deviennent prioritaires.

L’Europe Radicale

Le phénomène de radicalisation et le sentiment anti-occidental gagnent du terrain dans tous les Etats membres. Comment établir un dialogue équitable et ouvert avec les quartiers défavorisés et répondre avec des pratiques d’assimilation constructives pour lutter contre l’aliénation, le profilage racial, et la stigmatisation culturelle ?

Présentation des dernières pratiques en matière de démocratie participative européenne

Les citoyens-lobbyistes: comment les citoyens peuvent devenir lobbyistes dans l’intérêt public de l’UE ?

Alberto Alemanno abordera la nécessité d’éduquer et de sensibiliser une nouvelle génération sur la façon d’assurer une représentation juste et équitable pour les acteurs sans voix dans le processus d’élaboration des politiques afin de relancer la prise de décision démocratique.

Open EU: comment développer des pratiques intégratives de prise de décision ?

Comment parvenir à l’élaboration de politiques publiques ouvertes en Europe. À partir des principales conclusions du projet « Open UE » en matière de transparence dans la prise de décision, de plus grande participation du public, et d’utilisation d’outils innovants.

Discussion sur l’importance et l’impact de la communication européenne locale

Comment faire de l’UE une info locale ?

Journaux locaux, chaînes de télévision et stations de radio régionales sont encore au cœur de l’information pour la plupart des Européens. Comment vendre l’UE, et toutes ses actions pour la croissance et l’emploi ou l’énergie et l’environnement aux journalistes locaux avec une image précise des effets sur la vie quotidienne ?

Le pouvoir des événements locaux sur l’Europe

Foires culturelles, expositions publiques, vitrines entrepreneuriales, la gamme des événements pour s’efforcer de sensibiliser sur les pratiques de l’UE et stimuler le débat public est large, à condition d’en maîtriser les concepts et la logistique.

Ouverture sur les tendances propres à la communication de l’Union européenne

Un récit commun

Les communications de l’UE peuvent-elle être unifiées par un ensemble de principes qui définissent l’Europe et brossent un tableau consolidé pour les Européens, au-delà des projets concrets et tangibles. Comment inspirer les citoyens à coopérer avec l’Europe ? Y a-t-il un seul meilleur moyen de communiquer, et devrait-il avoir une norme de communication ?

Une identité européenne

Quels sont les principes essentiels à l’Europe pour l’avenir : la culture, la géographie, l’idéologie… le football, le concours Eurovision ? La réalité d’aujourd’hui est que ce sont les partis nationalistes et indépendantistes qui gagnent le plus d’influence, alors que les valeurs et les objectifs de l’Europe sont les forces, au sein des opinions publiques, de la construction européenne.

Découvrir le programme préliminaire complet à EuropCom 2015.