Triple inquiétude sur la future campagne des élections européennes de 2014

Les élections européennes n’ont pas encore commencé qu’elles semblent déjà condamnées. A cause d’une série de raisons plus inquiétantes les unes que les autres, la campagne s’annonce au rabais, comme jamais. Jugez plutôt…

1e inquiétude : suppression envisagée de l’envoi par courrier des professions de foi et des bulletins de vote

Selon le Bulletin Quotidien du mardi 10 septembre, confirmé par Laurent Marchand de Ouest-France, « le Ministère de l’Intérieur aurait l’intention de supprimer, à l’occasion des prochaines élections européennes du 25 mai 2014, les envois de courrier par la poste contenant les professions de foi des candidats ainsi que les bulletins de vote pour les remplacer par des envois numériques ».

Une économie estimée à environ 27 millions d’euros dans le projet de loi de finances pour 2014 qui ne peut pas être sérieusement confirmée par les députés et les sénateurs, sinon au mépris de la fracture numérique et de la démocratie, d’autant que l’abstention était déjà à des niveaux record en 2009.

2e inquiétude : dépôt des candidatures très tardif laissant la place à un calendrier électoral exsangue

Lors du Conseil des ministres du mercredi 11 septembre, le Ministre de l’Intérieur a présenté un projet de loi qui ajuste – au rabais – le calendrier officiel des élections européennes. Les candidatures devront être déposées le 2 mai 2014, une date qui tombe 6 semaines après les résultats des élections municipales.

L’échéance du dépôt des candidatures – quoique apparemment technique et superficiel – pose néanmoins deux problèmes fondamentaux pour le bon déroulement démocratique des prochaines élections européennes, selon la pétition pour avancer le dépôt des candidatures pour les élections européennes 2014 avant les élections municipales :

  • Un dépôt de candidatures trois semaines avant les élections européennes n’incite pas les partis politiques à conduire une campagne électorale ambitieuse ;
  • Un dépôt de candidatures cinq semaines après les résultats du deuxième tour des élections municipales offre la possibilité aux candidats perdants de se représenter.

3e inquiétude : absence éventuelle d’une campagne officielle d’incitation au vote après la disparition des partenariats de communication

Quoiqu’à ce stade encore prématuré la question ne soit pas définitivement tranchée, il demeure que la récente annonce de la Commission européenne de faire disparaître dès 2014 les partenariats de gestion entre les institutions européennes et les Etats-membres pour communiquer ensemble sur l’Europe obère fortement les chances de voir se monter une campagne de communication ambitieuse.

Au total, les inquiétudes autour de la future campagne des élections européennes de 2014 sont nombreuses. Y a-t-il une ferme volonté de lutter contre l’abstention ?

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Triple inquiétude sur la future campagne des élections européennes de 2014

  1. Thibault Fontaine dit :

    Y a-t-il une ferme volonté de lutter contre l’abstention ? Ca semble pourtant être tout le contraire.
    Vous parlez d’inquiétude, moi je suis juste agacé, énervé.
    Une économie de 27 millions d’euros (un montant qui à l’échelle de l’Europe ne choque vraiment pas) pour au final limiter l’accès au vote. Super.
    La nouvelle échéance du dépôt des candidatures est quant à elle parfaite pour les arrivistes.
    Avoir de l’intérêt pour la politique est parfois une vraie plaie.

  2. LE ROUX dit :

    « le Ministère de l’Intérieur aurait l’intention de supprimer, à l’occasion des prochaines élections européennes du 25 mai 2014, les envois de courrier par la poste contenant les professions de foi des candidats ainsi que les bulletins de vote pour les remplacer par des envois numériques ».

    Alors ceux qui n’ont pas de numériques comment seront-ils informés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>