Eurobaromètre : les fissures de l’opinion des Français vis-à-vis de l’Union européenne

Après des enquêtes d’opinion inquiétantes quant à l’évolution de l’opinion des Français sur l’Europe : « malentendu », perplexité »… le dernier Eurobaromètre flash consacré aux attitudes des Français vis-à-vis de l’UE confirme le décrochage des Français avec l’UE…

Nouveau recul des opinions favorables aux apports de la construction européenne

Première fissure dans l’opinion publique française, la construction européenne est moins créditée qu’auparavant dans sa capacité à garantir la paix sur le continent (73%) et à nous rendre plus forts face au reste du monde (63%) ou à contribuer à la prospérité de la France (50%).

Bien que majoritairement positifs, ces indicateurs, sont en repli sensible par rapport aux enquêtes de février 2012 et surtout d’avril-mai 2009.

Souhait désormais majoritaire de repli sur l’échelon national pour trouver des solutions face à la crise

Deuxième fissure dans l’opinion publique française, les Français souhaitent dorénavant que face à la crise économique actuelle, les solutions soient apportées au niveau national (52%), et non au niveau européen (39%) –alors que la proportion était inverse en 2012 (38% et 52% respectivement).

fissure_francais_UE_eurobarometre

Derrière cette évolution spectaculaire, c’est l’opinion des Français les plus diplômés – qui sont traditionnellement plus enclins à soutenir l’UE – qui basculent vers des solutions à la crise apportées au niveau national (49%, +19 points par rapport à l’enquête de 2012).

Recul du souhait de voir les hommes politiques et les médias parler de l’UE

Quoique les élections européennes soient programmées dans quelques mois, le souhait que les hommes politiques et les médias parlent davantage de l’UE est en recul par rapport à l’année dernière :

  • 68% seulement contre 76% en 2012 souhaitent entendre davantage les hommes politiques sur l’UE : moins 8 points ;
  • 70% contre 76% en 2012 souhaitent entendre davantage les médias sur l’UE : moins 6 points.

Au total, l’Eurobaromètre réalisé par la Commission européenne confirme que les fissures entre les Français et l’UE prennent des proportions alarmantes à quelques mois des élections européennes.

Ce contenu a été publié dans Opinion publique européenne, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>