Que réserve le projet de budget 2015 pour la communication de l’UE ?

Avec une baisse connue de 1,4% par rapport à cette année (et une baisse des effectifs de 17 postes), le budget « Communication » (chapitre 16) de la Commission européenne s’établirait à 243 millions d’euros et 1 105 postes selon le projet de budget 2015…

Physionomie générale du budget : baisse de la promotion de la citoyenneté au profit des actions de communication

Le détail des montants (pp 249-251) entre les crédits d’engagement en amont et les crédits de paiement en aval est particulièrement instructif :

  • la ligne budgétaire la plus en recul : la promotion de la citoyenneté ;
  • la ligne budgétaire la plus en progrès : les actions de communication ;
  • quoique le budget soit à la baisse, les dépenses administratives (personnels, bâtiments, équipements) sont néanmoins en hausse et s’établissent à 129 millions d’euros soit 53% du budget total…

La promotion de la citoyenneté en net recul en 2015

Les crédits de paiement pour la promotion de la citoyenneté sont en franche baisse, passant de 27 à 17 millions d’euros, une baisse correspondant quasiment à une division par deux par rapport à il y a 2 ans.

Deux explications semblent justifier un tel recul :

  • D’une part, l’Année européenne des citoyens en 2013, prolongée plus ou moins officiellement en 2014, se termine pour de bon ;
  • D’autre part, le projet de mémoire et de participation civique à l’échelle de l’UE ne doit pas apporter les résultats attendus et se voit donc désinvesti.

Les actions de communication en progrès contrasté en 2015

Un chiasme s’observe entre 2014 et 2015 au niveau des crédits d’engagement et de paiement. Concrètement, le budget « réel » consacré aux actions de communication passe de 91 à 96 millions d’euros.

La lisibilité des actions de communication – au regard des récentes décisions – n’est pas d’une grande simplicité :

  • Quoique le financement à Presseurop ait été arrêté semble-t-il faute de moyens, la ligne budgétaire des « actions multimédia », notamment le soutien à Euronews est en hausse et atteint les 28 millions d’euros ;
  • Quoique la refonte du portail Europa vise à une cure d’amaigrissement du nombre de sites, le budget pour tout le numérique est en augmentation à 17 millions d’euros ;
  • Quoique les partenariats de gestion avec les Etats-membres aient été prématurément arrêtés en dépit d’une évaluation horizontale positive, la ligne budgétaire consacrée aux budgets des Représentations est à la hausse à 14 millions d’euros.

Quelques remarques au sujet de projets-pilotes ou d’initiatives :

Le projet-pilote « Share Europe Online » correspondant au réseau des community managers dans les 28 Etats-membres est malmené avec un investissement coupé en deux entre 2014 et 2015 ; passé les élections, le dialogue avec les citoyens apparaît bien moins prioritaire à la Commission européenne…

Le projet-pilote « New Narrative of Europe » qui visait à définir un nouveau positionnement au storytelling de l’UE, aura coûté la bagatelle de 1,3 million d’euros ; sans vraiment porter toutes ses espérances…

Le projet de maison de l’histoire européenne qui se pose comme la réponse au Parlamentarium pour accueillir les visiteurs à Bruxelles ne bénéficiera pas de tous les fonds initialement alloués, faute d’intérêt ou de succès ?

Au total, à l’image des ménages en Europe, dans le budget prévisionnel de la communication de l’UE en 2015 semblent de plus en plus peser les dépenses « contraintes » correspondant à des engagements de long terme laissant peu de place à des initiatives originales, tout le moins, pour le moment.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>