Proposition pour que 2013 soit déclarée « Année européenne de lutte contre les violences faites aux femmes »

Parce que de toutes les discriminations dont souffrent les femmes, les violences domestiques ou sexuelles sont les plus insupportables, prenons comme prochain thème de l’Année européenne disponible (2013) la lutte contre les violences faites aux femmes. Une proposition que la plus récente actualité européenne ne démentira pas…

Publication d’un Eurobaromètre « Violence domestique à l’égard des Femmes » : impact positif de la sensibilisation des citoyens à la violence domestique contre les femmes

Aujourd’hui, une enquête Eurobaromètre « Violence domestique à l’égard des Femmes » vient de sortir dont les principales conclusions (p. 145) indiquent que la sensibilisation des citoyens est positive dans la lutte contre la violence domestique contre les femmes :

  • De plus en plus de gens entendent parler de violence domestique contre les femmes dans les médias, un signe que cette question est maintenant de moins d’un « tabou » ;
  • Les initiatives telles que des campagnes d’information ont contribué à la prise de conscience accrue de la question ;
  • « Ces constatations prouvent hors de tout doute que l’initiative de la Commission européenne d’aborder la question est pertinente ».

Adoption par la Commission européenne d’une stratégie quinquennale pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes en Europe : parmi 5 priorités, la lutte contre la violence à caractère sexiste

Aujourd’hui, Viviane Reding, Vice présidente de la Commission européenne, chargée du portefeuille de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté, vient de présenter « une série d’actions axées sur cinq priorités: l’économie et le marché de l’emploi; l’égalité de rémunération; l’égalité dans les postes à responsabilité; la promotion de l’égalité en dehors de l’UE et la lutte contre la violence à caractère sexiste.

Au titre de cette dernière priorité, la Commission européenne prévoit au cours des prochaines années de lutter contre les violences encourues par les femmes du seul fait de leur appartenance à leur sexe tels que « harcèlement sexuel, viol, violence sexuelle en temps de conflit, pratiques coutumières ou traditionnelles préjudiciables comme les mutilations génitales féminines, les mariages forcés et les crimes d’honneur ».

Ainsi, l’impulsion tant à la base (cf. l’enquête d’opinion) qu’au sommet (cf. la stratégie de la Commission) est forte pour lutter contre les violences faites aux femmes. Les institutions européennes seraient ainsi bien inspirées de reprendre l’une des propositions du rapport de l’eurodéputé Marc Tarabella sur « l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’Union européenne en 2009 » qui demandait la création « d’une année européenne contre la violence envers les femmes ».

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>