E-activisme : l’enjeu de la participation électronique des citoyens à la démocratie

Du 15 au 17 octobre, les 47 États membres du Conseil de l’Europe, réunis à Madrid à l’occasion du Forum 2008 pour l’avenir de la démocratie ont réfléchi aux enjeux de « la démocratie électronique : un pari audacieux »…

Sur le plan théorique, il semble de plus en plus acquis que les technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent – selon leurs usages – renforcer la démocratie et augmenter la participation des citoyens.

Sur le plan pratique, la campagne électorale des présidentielles aux Etats-Unis – et sans doute la future campagne des élections européennes – montre que les rôles de l’e-activisme et des campagnes en ligne deviennent incontournables dans la vie politique.

Ainsi, plusieurs formes de « e-démocratie » semblent se dessiner :

Une démocratie au sein de laquelle les TIC interviennent dans le processus électoral :

  • par le vote électronique
  • par des campagnes électorales en ligne
  • par l’e-activisme, c’est-à-dire la participation électronique des citoyens aux campagnes électorales, citoyennes ou institutionnelles

Une démocratie au sein de laquelle les TIC interviennent dans la démocratie participative :

  • par une gestion participative au niveau local par voie électronique
  • par une production contributive des décisions par voie électronique
  • par l’e-inclusion, c’est-à-dire l’autonomisation des citoyens dans la maîtrise des TIC
Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>