Communication de l’Etat et communication européenne : de l’influence de la gouvernance sur la communication

Dans la postface de l’ouvrage collectif « La communication publique en pratiques », La Documentation française, Jean-Marc Sauvé, le Vice-Président du Conseil d’État dresse le constat que le mode de gouvernance d’une institution influence le type de communication de cette institution…

En France, l’État souverain s’est imposé grâce au modèle du service public qui repose sur une tradition intellectuelle d’indifférence au réel et de culte de l’égalité abstraite des citoyens. Ainsi, pendant longtemps, la culture administrative du secret et la publicité des seuls lois et actes règlementaires caractérisaient la communication de l’État en France.

A l’échelle européenne, le fonctionnement communautaire des institutions, reposant sur la négociation permanente favorise la consultation des groupes d’intérêts et la participation citoyenne. Ainsi, contrairement à la pratique française, la construction européenne s’est réalisée dans la culture de la transparence et le droit à l’information du public.

Jean-Marc Sauvé conclut que dans le mode de gouvernance européen, la communication est un pilier majeur. Renforçant la responsabilité des institutions publiques, le Vice-Président du Conseil d’État estime que la communication est devenue à la fois une exigence démocratique et un impératif de bonne gestion et d’efficacité.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>