Le virage social de la PFUE se confirme

A l’occasion du débat sur la PFUE à l’Assemblée nationale, mercredi 18 juin, le Premier ministre a timidement souhaité répondre « à la demande de nos citoyens pour une Europe plus sociale ».

Dès le jeudi 19 juin, lors du Comité du dialogue social européen et international (CDSEI), en présence de Vladimir Spidla, Commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’égalité des chances, les ministres français ont présenté aux représentants des syndicats européens les priorités de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Confirmant le virage social de la PFUE ils ont ainsi insisté sur la lutte contre les discriminations et la pauvreté, les congés parentaux et l’extension des compétences des comités d’entreprise européens.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>