Présidence française de l’UE : une « contre-communication » des « alter-européens » se prépare également

Au second semestre, la France va exercer la Présidence du Conseil de l’Union. De nombreuses actions de communication, essentiellement organisées par les pouvoirs publics, sont prévues pour en faire un « événement citoyen ». Selon le blog de touteleurope, une « contre-communication » des « alter-européens », ceux qui s’étaient mobilisées contre la Constitution européenne, s’organise également…

Yves Salesse, le Président de la Fondation Copernic, invite les partisans d’une Europe sociale à « saisir les échéances qui se présentent » et propose de lancer une campagne de communication à l’occasion de la PFUE.

Les dirigeants d’ATTAC Sven Giegold, Pierre Khalfa, Alexandra Strickner et Aurélie Trouvé signent une tribune « Le traité de Lisbonne n’est pas la fin de l’Histoire » pour défendre l’idée que la PFUE sera « l’occasion de remettre la question d’une Europe démocratique, sociale, écologique et solidaire au cœur du débat citoyen ».

Ces mobilisations montrent que les réflexions et les actions des acteurs de la société civile s’inscrivent de plus en plus naturellement dans un cadre européen. En opposition à la communication européenne « officielle » issue des institutions communautaires ou nationales, une alter-communication européenne se dessine peu à peu…

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>