Perspectives de la communication européenne pour 2008

Que peut-on envisager comme tendances pour la communication européenne en 2008 ?

Pour 2008, on peut considérer que l’enjeu principal de la communication européenne demeure inchangé : la communication européenne doit conserver son objectif de rapprocher les citoyens de l’Europe.

Avec l’échec du référendum sur le projet de Constitution européenne en France et en l’absence de « plan B », la Commission européenne a mis en place, en 2005, un plan D comme Démocratie, Dialogue et Débat, dont l’objectif est à d’impliquer les citoyens dans la réflexion sur l’avenir de l’Europe.

En 2008, le temps est venu de passer à des actions plus opérationnelles. A cet effet, la Commission pourrait mettre en place un plan, orienté davantage vers une implication plus concrète des citoyens dans la construction de l’Europe locale et quotidienne. Ce plan « A » fonde sa stratégie sur une triple exigence :

  • vaincre l’Appréhension des citoyens à l’égard de l’Europe,
  • favoriser l’Appropriation des sujets européens pour, enfin,
  • susciter un sentiment d’Adhésion à l’Europe.

La Présidence française de l’UE pourrait s’inspirer de ce plan pour relancer le projet européen au travers d’une campagne de communication permettant à la fois de recueillir les remarques des citoyens et de les informer sur les institutions et politiques européennes. Cette démarche permettrait de modifier en amont l’orientation des actions européennes et d’augmenter l’adhésion en aval des citoyens.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>