Communication inaugurale de la future présidence semestrielle européenne du Conseil de l’UE par l’Allemagne

Au second semestre 2020, donc d’ici quelques jours, l’Allemagne assurera la présidence tournante du Conseil de l’UE, une opportunité aux travers des premières prises de parole pour quelques clés de lecture instructives…

Un slogan trumpien pour la présidence allemande du Conseil de l’UE : « Make Europe strong again »

Les traductions disponibles sur les 3 versions (allemand, anglais, français) du futur site récemment mis en ligne eu2020.de sont révélatrices :

  • La version française est la plus terne : Ensemble pour relancer l’Europe
  • La version anglaise est davantage d’actualité : Together for Europe’s recovery
  • La version originale est définitivement trumpienne : Gemeinsam. Europa wieder stark machen, qui est automatiquement traduit par Google Translate par « Make Europe strong again »

La prouesse d’une signature trumpienne à l’heure ou la réélection du président des États-Unis serait vécue comme un cauchemar par tous les Européens est très paradoxale, même si le fond du message est tout à fait à propos.

logo_presidence-allemande_UE_2020

Un programme jupitérien pour la présidence semestrielle du Conseil de l’UE par l’Allemagne

Les dossiers sur la table des négociations au cours des 6 mois de présidence allemande sont très nombreux, le travail est titanesque :

  • Négociations tant de la programmation budgétaire pluriannuelle que du plan de relance européen « Next Generation EU »,
  • Divers enjeux de résilience de l’UE et donc la refonte d’une partie des dogmes bruxellois sur la concurrence, le libre-échange, l’équilibre budgétaire, sans oublier le respect des règles de droit dans les États-membres ;
  • Le dossier des migrations ;
  • Le lancement de la conférence sur l’avenir de l’Europe
  • Le Brexit…

Le message du gouvernement allemand est sans ambiguïté et très jupitérien : « Sortir l’Europe de la crise, telle est la tâche qui définira notre présidence » autour d’une ligne de conduite relativement consensuelle dans le contexte actuel : « nous devons être plus solidaires vers l’intérieur et plus forts et plus souverains vers l’extérieur ».

Un site dédié à la communication du Parlement allemand

Rares sont les présidences à consacrer une présence web dédiée au Parlement, mais l’Allemagne fédérale, qui place le Budestag au cœur de ses institutions, se voit doter d’un site trilingue pour couvrir les actualités et événements relatifs à la présidence semestrielle européenne.

Un programme culturel fortement numérique pour la présidence allemande du Conseil de l’UE

Pour l’occasion, le Goethe-Institut lance à l’échelle européenne cinq projets destinés à mettre en valeur la diversité de l’Europe et à renforcer la sphère publique européenne afin de rendre l’Europe tangible :

  • « Cuisine d’Europe » : une plateforme de dialogue à l’échelle européenne, dans dix États membres, des artistes vivant en Europe organisent des rencontres physiques ou virtuelles ;
  • « Génération A = Algorithme » : hackathons, série de discussions en ligne « Couch Lessons » sur le travail, la créativité, l’éthique et le changement climatique ;
  • « #oekoropa » : un concours pour les jeunes élèves européens pour des idées de voyages respectueux du climat entre les trois capitales du trio de présidences ;
  • « Parlez-moi d’Europe » : dix discussions dix pays européens entre les générations sur l’Europe, son histoire et son avenir accompagnés de formats numériques et audio ;
  • « Le mur qui disparaît » : une installation interactive permet de découvrir la diversité de l’Europe pour réduire les frontières et les barrières mentales en Europe.

german-eu-council-presidency

Enfin, une œuvre d’art participative « Eath Speakr » spécialement conçue pour la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne par l’artiste islando-danois Olafur Eliasson afin d’amplifier les voix des enfants et leurs préoccupations pour l’avenir de la planète et de les partager avec le public et les décideurs politiques à travers l’Europe. Earth Speakr se compose d’une application ludique, d’un site Internet interactif, d’installations physiques dans des lieux clés et d’un programme d’événements.

Bref, le top départ imminent de la présidence allemande du Conseil de l’UE est un temps fort de communication européenne afin d’encourager un grand public européen à participer.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Communication inaugurale de la future présidence semestrielle européenne du Conseil de l’UE par l’Allemagne

  1. En tant citoyen et jounaliste européen, j’attends une grande transparence et large diffusion des initiatives allemand pendant sa présidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>