Comment l’échec du référendum irlandais a réintroduit l’Europe sociale dans les priorités de la PFUE ?

Longtemps oubliée des priorités de la PFUE – orientées vers le défi climatique, l’immigration, la défense et la politique agricole – l’Europe sociale fait son entrée dans le programme de la présidence française de l’UE après l’échec du référendum irlandais.

Ainsi, lors du débat portant sur la PFUE au Parlement, le Premier ministre évoque timidement ce nouvel enjeu de la PFUE : « Nous entendons aussi la demande de nos citoyens pour une Europe plus sociale ».

Un virage dans le discours des autorités publiques qui peut être interprété à la fois comme une volonté de répondre aux critiques des parlementaires de l’opposition et d’apporter des réponses concrètes aux citoyens européens.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>