Elections européennes : comment communiquent les « grands » candidats des partis politiques européens ?

La campagne des européennes bat son plein, notamment à l’échelle européenne des « grands » candidats des partis politiques européens pour le poste de président de la Commission européenne. Comment communiquent les « grands » candidats des partis politiques européens ?

Des stratégies de communication différenciées entre personnalisation partisane et/ou positionnement programmatique

De manière synthétique, plusieurs stratégies de communication se distinguent selon la place accordée à la personnalité des candidats et/ou à l’importance des idées partisanes :

  • les candidats de gauche et d’extrême-gauche semblent privilégier la personnalisation avec martin-schulz.eu et alexistsipras.eu
  • les candidats des Verts et des Libéraux sont davantage en retrait au profit des positions partisanes avec ivoteliberal.eu et greens2014.eu
  • le candidat de droite adopte une position médiane avec juncker.epp.eu

Plus en détails, plusieurs éléments sont à noter :

  • le site des Verts se distingue de tous les autres par sa créativité et sa densité en information – un bel effort de présentation des enjeux et des dossiers de fond ;
  • le site de Martin Schulz correspond à une « profession de foi électorale », très concentré sur la personnalité du candidat : grandes photos, typos manuscrites, utilisation des pronoms personnels (ma vision, motivation) ;
  • le site de Jean-Claude Juncker se veut un site informatif sur la campagne : les priorités, le manifeste, l’agenda, les discours, les déplacements, les réseaux sociaux, les communiqués de presse…
  • le site des Libéraux est davantage « communautaire », destiné aux militants et électeurs : « get involved », « create your profile », « find your candidate », « follow », « vote liberal ».

Par ailleurs, le choix des slogans des partis politiques européens et de leurs « grands » candidats illustrent la difficulté de résumer toute une campagne :

  • la gauche, l’extrême-gauche et les Verts sont sur le même créneau du changement : « nouvelle Europe » ou « Changer l’Europe » – d’ailleurs utilisé à la fois par les Verts et l’extrême-gauche
  • les Libéraux sont minimalistes mais explicites : « Voter Libéral »
  • la droite décline un slogan ternaire reprenant les priorités du candidat : « Expérience. Solidarité. Futur. »

Des communautés plus ou moins développées dans les médias sociaux

Logiquement, la compétition s’établit entre les deux grands partis européens de la droite et de la gauche :

  • le parti de droite, le PPE, – le 1er groupe au Parlement européen en nombre d’eurodéputés – détient les premières communautés sur Facebook (200 K fans) et Twitter (46,5 K followers) ;
  • le candidat de gauche, Martin Schulz, rassemble les plus larges communautés sous son nom sur Facebook (76,5 K fans) et Twitter (102 K followers) – quoique ces deux comptes aient été acquis en tant que président du Parlement européen…
  • le candidat d’extrême-gauche, Aléxis Tsípras, se distingue par sa vaste communauté sur Facebook (61 K fans).

candidats_partis_elections

Au total, les sites des candidats et des partis politiques européens pour les élections européennes de 2014 sont globalement très différents et sans doute révélateurs de diverses intentions de communication politique entre accents sur les candidats ou les programmes.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, Web et Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>