Elections européennes : les thèmes de la campagne dans les médias sont-ils nationaux ou européens ?

Dans une étude « National or European ? European Parliament Election Campaign Themes in the News Media » publiée dans l’European Electoral Studies en 2012, Jan Kovar et Kamil Kovar ont étudié le traitement des élections européennes dans les médias d’information : la campagne électorale est-elle dominée par des enjeux européens ou par la politique nationale ?

Les élections européennes : des élections de second ordre

Contrairement aux élections de premier ordre qui se définissent par la détermination du gouvernement, les élections européennes sont qualifiées d’élection de second ordre, ce qui entraînent des conséquences pour les partis politiques, les médias et les électeurs :

  • Lors d’élections de second ordre, comme les élections européennes, les partis politiques tendent à davantage s’investir dans le scrutin, avec des budgets de campagne plus réduits ;
  • Pour les médias, des élections de second ordre entrainent une plus faible couverture de l’actualité de la campagne ;
  • Chez les électeurs, des élections de second ordre telles que le scrutin européen semblent diminuer la mobilisation électorale et la participation civique.

Les élections européennes : des élections domestiques

A partir d’une analyse des élections européennes en 2004 et en 2009 à la fois en République tchèque et en Slovaquie, la conclusion est sans appel : le scrutin est de manière prépondérante présenté comme une échéance nationale avec un accent sur les thèmes nationaux et une prévalence de la perspective nationale.

Pour les auteurs, un tel résultat rend difficile pour le Parlement européen de prétendre qu’il représente les préférences des électeurs en matière de politiques publiques européennes.

A moins que les partis politiques nationaux fassent campagne sur des enjeux européens et que les médias attirent l’attention des électeurs sur ces enjeux européens, il est contestable de dire que les électeurs expriment des préférences en matière d’enjeux européens.

La conclusion de cette étude doit inviter à changer les pratiques tant des partis politiques que des médias : « les élections européennes échouent en tant qu’instrument de la démocratie car elles échouent à exprimer la volonté des peuples européens sur des enjeux européens ».

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>