Quelles sont les stratégies nationales de communication des bureaux d’information du Parlement européen ?

Dans chaque État-membre de l’Union, le Parlement européen dispose d’un bureau d’information ayant pour mission de mieux faire connaître le PE et l’UE, et d’encourager la participation des citoyens aux élections européennes. Plusieurs appels d’offre pour la communication des bureaux d’information sont actuellement en cours. Quelles sont les différentes stratégies nationales ?

Stratégie « grand public » évènementielle

En s’appuyant sur des contrats-cadre répartis en divers lots, plusieurs bureaux d’information du Parlement européen privilégient une communication auprès du grand public par l’intermédiaire d’événements et de relations publiques. Cette stratégie est développée par les bureaux les mieux dotés.

Parmi les appels d’offre actuellement ouverts, la France avec les bureaux d’information du Parlement européen de Paris et Marseille dispose du budget le plus important : 4.760.000 € au maximum sur 4 ans, dont notamment l’organisation d’événements spéciaux liés aux activités de communication du Parlement européen.

L’Italie (3.100.000 € sur 4 ans pour les bureaux d’information du Parlement européen de Rome et Milan), la Pologne (1.800.000 € sur 4 ans pour les bureaux d’information du Parlement européen de Varsovie et Wroclaw) et la Grèce (840 000 € sur 4 ans pour le bureau d’information du Parlement européen d’Athènes) développent la même stratégie.

Stratégie « grand public » audiovisuelle

Face à des médias moins susceptibles de relayer les activités des bureaux d’information du Parlement européen, le Royaume-Uni et Malte développent une stratégie de substitution en produisant leurs propres contenus radio et TV.

Le bureau d’information du Parlement européen au Royaume-Uni prévoit la fourniture de services de télévision et de radio sur le Parlement européen pour les diffuseurs du Royaume-Uni, avec 1.600.000 € sur 4 ans. Le bureau d’information du Parlement européen à Malte s’oriente vers la production de programmes TV (une série de programmes télé hebdomadaires de 30 minutes et des flashs info mensuels de 7 minutes) pour un maximum de 280.000 € sur 4 ans.

Stratégie « public généraux ou spécifiques » publicitaire

Seule dans cette catégorie, la Suède dispose d’un contrat interinstitutionnel entre le bureau européen d’information du Parlement européen en Suède et la Représentation de la Commission européenne en Suède, de € 592.000 sur 4 ans.

Plutôt que l’organisation d’événements ou la production d’audiovisuels, la stratégie consiste à diffuser des publicités print et web auprès de cibles générales ou spécifiques.

Les milieux dans lesquels les publicités sont placées gamme de journaux quotidiens, nationaux, locaux ou régionaux, à des supports spéciaux (par exemple pour les médias hebdomadaires ou fanzines). En outre la publicité sur Internet peut être utilisée, mais à une échelle plus limitée que les imprimés publicitaires.

Stratégies « public jeune » pédagogique ou culturelle

Certains bureaux d’information du Parlement européen se concentrent plutôt sur des actions de communication destinée à des publics jeunes (des élèves de l’enseignement secondaire, à l’enseignement supérieur et aux jeunes adultes).

Le bureau d’information du Parlement européen aux Pays-Bas met en place un programme éducatif « een10voorEuropa » (168 000 € sur 4 ans) destiné aux élèves afin de stimuler leur prise de conscience de l’Europe en leur donnant une connaissance active de l’UE, mais aussi une expérience de la citoyenneté européenne.

Le bureau d’information du Parlement européen à Munich organise des jeux de simulation (330 000 € sur 4 ans) destinés aux établissements d’enseignement général et professionnel en Allemagne :

  • élaboration d’un concept et de la documentation nécessaire aux jeux de simulation : 25 000 € + 25 000 € (un deuxième jeu sur un thème différent) ;
  • gestion, mise en œuvre et évaluation d’un maximum de 100 jeux en 4 ans : 280 000 €.

Enfin, le bureau d’information du Parlement européen en Espagne pilote un cycle de cinéma européen en plein air avec la diffusion de films européens principalement récompensés par le prix LUX pour le cinéma du Parlement européen.

Ainsi, les stratégies de communication des bureaux d’information du Parlement européen sont très diverses selon les publics visés et les moyens envisagés.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>