BloggingPortal fête ses 3 ans : qui sont les Eurobloggeurs, ces indignés de l’UE ?

Aujourd’hui, le BloggingPortal, rassemblant plus de 900 Eurobloggeurs, fête ses 3 ans…

Les Eurobloggeurs, ces indignés de l’UE

Tous les jours, des citoyens plus ou moins jeunes, sans autre intérêt que de s’exprimer en toute liberté, se saisissent de leur blogs plus ou moins anonymes et publient des billets sur une actualité européenne que la plupart des grands médias traditionnels délaissent faute d’audience ou d’intérêt. De manière plus ou moins constructive, chacun selon son style et ses sujets de prédilection, ces Eurobloggeurs par leurs voix s’expriment sur la façon dont l’UE avance.

Quel est le point commun de tous ces Eurobloggeurs qui se sont aggrégés sur le BloggingPortal ?

Une même indignation partagée sur les évolutions, les décisions… voire la communication qui concerne l’Union européenne. À la manière des mouvements d’indignés à Wall Street, à la Puerta del Sol et ailleurs, les « indignés de l’UE » forment une vaste agora en ligne que seul un sentiment commun rassemble, sans aucune structure ou direction particulière.

Le BloggingPortal, un point de ralliement

Depuis 3 ans, venant quasiment des 27 États-membres, des Eurobloggeurs se rassemblent autour du BloggingPortal, un portail qui présente – grâce à une équipe d’une petite trentaine d’éditeurs à laquelle j’appartiens – une sélection quotidienne des meilleures publications.

Quelle est l’influence de tous ces Eurobloggeurs auprès de l’UE ?

Au-delà de l’activité des uns et des autres, c’est à l’occasion de la sortie de classements d’euro-blogs en 2010 – réalisés avec une indigence plus ou moins forte quant à la connaissance réelle de ces blogs et à la rigueur de l’analyse – que les Eurobloggeurs ont pris conscience de former un écosystème fragile mais observé.

Après que le chef du service de presse du Parlement européen ait soulevé la question en juin 2010 « Should serious EU bloggers get some sort of accreditation to EU institutions? But on what criteria? », c’est grâce aux porte-parole de la présidence hongroise du Conseil de l’UE en 2011, que la place des Eurobloggeurs est devenue plus sensible lorsque des accréditations aux réunions du Conseil ont été délivrées à quelques un d’entre nous. Dernièrement, c’est encore un Eurobloggeur qui, de manière totalement inédite, est invité en janvier 2012 au voyage traditionnel de presse d’ouverture de la présidence semestrielle danoise.

Quelle sera la prochaine étape de ce mouvement des « indignés de l’UE » qui parvient à se faire entendre des institutions européennes ? Se rallieront-ils au cri d’« Occupy Brussels » ?

Ce contenu a été publié dans Web et Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>