Europcom 2011 : quelles sont les tables rondes à ne pas manquer ?

Les 19 et 20 octobre prochains à Bruxelles, se tient « EuropCom », la 2e conférence européenne sur la communication publique en Europe et sur l’Europe. Dans le programme, quelles sont les tables rondes à ne pas manquer ?

Tables rondes incontournables autour de la communication de l’Union européenne

L’Europe comme une marque

Autour notamment des deux responsables parmi les plus influents dans les institutions européennes : Christine Roger, directeur des médias et de la communication au Conseil de l’UE et Sixtine Bouygues, directeur des communications à la DG COMM de la Commission européenne.

L’Europe est-elle une marque, ou devrait-elle le devenir ? Quels efforts ont été faits par les institutions européennes et quels sont les défis pour les années à venir ? Est-ce qu’une marque européenne forte pourrait renforcer la communication européenne et vice-versa ?

Communiquer l’Europe en partenariat avec des réseaux et des associations

Autour notamment de Laurent Thieule, directeur «  Communication, Presse et Événements » au Comité des Régions, Ylva Tiveus, directeur « Citoyenneté » à la DG COMM de la Commission européenne et Vincenzo Le Voci, responsable de la Politique de l’information au Conseil de l’UE.

Les autorités locales et régionales jouent un rôle croissant dans la mise en réseau et le partage de connaissances. En ces temps d’austérité, ces collectivités « intermédiaires » peuvent jouer un rôle clé dans la communication sur le financement européen des projets locaux et régionaux. Comment ces organisations intermédiaires dans la société civile peuvent et doivent s’impliquer dans la communication de et sur l’UE ?

Communiquer l’Europe en temps de crise

Comment analyser la perception et les attentes des citoyens vis-à-vis des politiques de l’UE ? Comment atteindre une couverture médiatique sur l’Europe dans les Etats membres ? Quels sont les résultats de la recherche quant à l’impact des médias sur l’image de l’Europe ? Quelle est l’influence des médias nationaux et régionaux sur l’euroscepticisme dans l’opinion publique ? Comment les responsables politiques locaux ou régionaux prennent leur rôle en tant qu’alliés stratégiques dans la gestion de cette crise de confiance?

En dehors de la bulle de Bruxelles : l’Europe au niveau local

Les tentatives pour gagner l’opinion publique ne fonctionneront tout simplement pas sans adapter les messages sur l’Europe localement en fonction de la réalité du terrain et des meilleures synergies possibles. Quelles sont les meilleures (et pires) pratiques au niveau local, régional ou national pour montrer l’influence de l’UE dans la vie quotidienne des citoyens européens ?

Se faire entendre à l’étranger : mener des relations médias internationales

Autour notamment de Jaume Duch Guillot, directeur pour les médias et porte-parole du Parlement européen et Koen Doens, Chef du Service du Porte-parole de la Commission européenne.

Les autorités publiques prennent conscience de l’importance des relations presse internationales dans leur communication globale et leur stratégie de marque. Quel rôle peuvent jouer les institutions européennes ? Comment continuer à impliquer les correspondants de presse à Bruxelles tout en poursuivant les efforts de communication décentralisée ?

Tables rondes incontournables autour de la communication européenne et du web social

Les médias sociaux : mise en réseau avec les citoyens

Autour notamment de Niels Thøgersen, vice-président honoraire du Club de Venise et Aurélie Valtat, responsable de la communication web du Conseil de l’UE.

L’influence croissante des réseaux sociaux sur la vie au jour le jour des Européens change la façon dont l’UE communique. Comment mettre en place une stratégie médias sociaux ? Quelles sont les enjeux à examiner sur les frontières, la responsabilité, la prise de risques et potentiellement la perte de contrôle de la voix de l’institution publique ?

Suivi et gestion de la réputation en ligne

Autour notamment de Stephen Clark, directeur de la communication web du Parlement européen, Jon Worth, bloggueur, co-éditeur du BloggingPortal et Dana Manescu, Presse Officer au Conseil de l’UE.

Les communicateurs publics sont conscients qu’il est impossible de tenir une poignée serrée sur ce qui est dit au sujet de leur organisation. Un réglage limité et contrôlable avec peu de voix et de messages a été remplacé par une multitude de flux de communication. La veille permanente et la gestion de la communication en ligne sont devenues une partie essentielle de la communication. Comment les autorités publiques européennes scrutent leur réputation en ligne ? Comment gèrent-elles les discussions sur les réseaux sociaux ? Quel rôle peut jouer chaque fonctionnaire dans la gestion de la réputation quotidienne de son organisation ?

Le journalisme citoyen, opportunité ou menace

Les citoyens jouent plus que jamais un rôle actif dans la collecte, l’analyse et la diffusion des informations. Comment les communicateurs publics interagissent avec les acteurs du « journaliste citoyen » et même comment peuvent-ils les inciter à prendre un rôle actif dans le dialogue avec le public.

Connecter les jeunes à travers les réseaux sociaux

Pour vendre l’Europe, il faut commencer par communiquer auprès des jeunes. Cette règle tant répétée est plus que valable aujourd’hui. L’effet multiplicateur des « digital natives » à travers les médias sociaux ne peut pas être sous-estimé. Comment les communicateurs publics peuvent-ils adapter leur stratégie classique de communication éducative à ces nouveaux défis ? Et comment gérer la tendance actuelle faisant que les jeunes mènent une partie du débat public grâce aux médias sociaux ?

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>