Regionetwork, Europcommunity : lancement de 2 plateformes communautaires liées à la communication de l’UE

Fort du double constat que :

  • communiquer sur les réseaux sociaux (Facebook) permet de sensibiliser un public passif avec des échanges limités avec des cibles potentiellement nombreuses mais relativement non identifiées et faiblement engagées ;
  • communiquer sur une plateforme communautaire permet de fédérer des membres actifs et de s’engager dans des échanges approfondis et structurés de personnes à personnes passionnés et mobilisés ;

deux plateformes communautaires – Regionetwork et Europcommunity – ont été lancée cette semaine. A la lecture du Livre blanc réalisé par Spintank : « Plateformes communautaires de marques et stratégies de communication en ligne », quels sont les finalités de ces plateformes communautaires autour de la communication de l’UE ?

Regionetwork : une communauté d’entraide pour améliorer la communication interne entre les acteurs de la politique régionale de l’UE

Afin de permettre aux acteurs nationaux, régionaux et locaux chargés de la mise en œuvre de la politique régionale de l’UE de se fédérer en ligne, autour du partage social et d’information, la DG REGIO lance la plateforme Regionetwork, une évolution plus collaborative du Réseau Inform existant précédemment.

Ouverte à toute personne intéressée, la plateforme fonctionne comme Facebook avec des membres disposant d’une fiche descriptive, d’un flux des news de leur réseau, de groupes par thématique et par région :

  • Principales forces de Regionetwork : Fédérer une communauté réelle, homogène, qui constitue le public naturel de la politique régionale de l’UE et proposer un partage essentiellement axé autour des bonnes pratiques ;
  • Principales faiblesses de Regionetwork : Ne pas suffisamment se différencier de l’offre communautaire préexistante (fonctionnalités identiques à Facebook) et ne pas mettre – pour le moment – à disposition des ressources et informations exclusifs.

Europcommunity : un laboratoire de co-création pour partager l’innovation afin de faire évoluer notamment la communication sur l’Europe

Afin de permettre à tous acteurs de la « communauté des communicants européens » – qu’ils s’agissent de fonctionnaires européens exerçant au sein des institutions européennes à Bruxelles et dans les Etats membres, de fonctionnaires nationaux ou locaux de la communication sur l’Europe ou de professionnels de la communication issu du secteur privé – les organisateurs du colloque Europcom (Présidence belge du Conseil de l’UE et autres institutions européennes) lance la plateforme Europcommunity : europcom.net/fr/community.

Ouverte à toute personne intéressée, indépendamment de sa participation au colloque, la plateforme vise à se nourrir de conversations thématiques pour échanger des idées, suggestions et remarques en vue d’améliorer notamment la communication sur l’Europe :

  • Principales forces d’Europcommunity : Cibler clairement des utilisateurs engagés (cf. liste déroulante sur les catégories de fonction) et ne pas trop cadrer les informations soumises aux discussions ;
  • Principales faiblesses d’Europcommunity : Ne pas permettre – à ce stade – une interaction à différents niveaux (votes, sociabilité) au-delà des fils de discussion et ne pas communiquer sur les débouchés concrets.

Ainsi, les plateformes communautaires font leur entrée dans les dispositifs permettant d’améliorer la communication européenne. Ces lancements bien positionnés quant à leurs publics et à leur promesse respective doivent encore prouver leur potentiel. C’est maintenant à nous de participer !

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, Web et Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Regionetwork, Europcommunity : lancement de 2 plateformes communautaires liées à la communication de l’UE

  1. Michael dit :

    Je suis très heureux que l’un des rédacteurs du Livre Blanc réagisse ici.

    Effectivement, la nouvelle plateforme Regionetwork 2020 devrait d’autant plus facilement trouver son public – certes réduit mais réel – qu’il s’agit d’une évolution d’un réseau préexistant : INFORM network, ouvert à tous les communicants européens.

    On mesure l’évolution au vue de la page actuelle : http://ec.europa.eu/regional_policy/index_fr.cfm

    Il y a encore des “bénéfices communautaires” différenciant à ajouter pour les évolutions futures (events, guidelines, collaborative evaluation) au-delà des fonctionnalités actuelles (networking, forum, sharing).

  2. Julian Dufoulon dit :

    Bonjour,

    Je suis d’accord sur le point fort de Regionetwork. Sur une question telle que la politique régionale – qui n’attire même pas les foules dans la bulle bruxelloise- il est impératif de d’offrir l’opportunité à la petite communauté des parties intéressées de se fédérer (entraide).

    A mon avis, le reséau n’aura pas réellement vocation à aller beaucoup plus loin que cela, principalement parce que le sujet n’est pas porteur. L’initiative n’en est pas moins intéressante. Espérons que la DG REGIO a fait les efforts nécessaires pour attirer sa cible sur l’espace.

    Pour le point faible, je dirais plutôt que le "bénéfice communautaire" (pour reprendre la terminologie de Spintank) n’est pas facile à identifier. C’est sur ce point qu’il faudrait que la Commission travaille à mon sens.

    En tout cas très bon post ! Heureusement que tu es là pour dénicher ces initiatives européennes qui restent bien souvent dans l’anonymat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>