Série d’été : quel impact après l’alerte sur la chute des correspondants de presse à Bruxelles ?

Coup de semonce avec la baisse de 73% en 5 ans des accréditations de journalistes auprès de la Commission européenne. La situation de la couverture médiatique de l’UE est jugée préoccupante avec ce déclin des journalistes accrédités. Le débat pour changer les pratiques des institutions européennes, aujourd’hui peu disposées à accorder de l’importance à la presse est lancé.

Les réactions des correspondants de presse à Bruxelles ne se sont pas fait attendre : une commune méfiance vis-à-vis de la communication de l’UE et une commune volonté de continuer – chacun à sa manière – à traiter les affaires européennes :

  • pour le correspondant de The Economist : il faut de la distance avec l’UE et de la proximité avec les lecteurs pour traiter les questions européennes,
  • pour Jean Quatremer de Libération : il faut résister à la communication de l’UE et mieux vaut de l’expérience pour vraiment couvrir l’actualité européenne.

Des propositions pour améliorer le traitement de l’information sur l’Europe ont également été formulées :

  • renforcer la transparence sur les données avec la publication intégrale des accréditations de presse auprès des institutions européennes,
  • renouveler les relations presse des institutions européennes en s’appuyant davantage sur les contacts personnels.

Finalement, le débat a permis de dégager une proposition pratique, simple et utile – la carte de presse unique pour valoriser la présence des correspondants de presse permanents auprès des institutions de l’Union européenne – à même de simplifier le traitement de l’Europe dans les médias.

Ce contenu a été publié dans Médias et Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>