Communiquer sur l’Europe autrement : pour que les programmes culturels des présidences tournantes soient de véritables saisons culturelles

La plupart des présidences tournantes du Conseil de l’UE ont émargé – chacune dans leur style – la case « agenda culturel » en organisant, avec des succès divers, des activités culturelles sur l’identité et l’intégration européennes. Pourquoi ne pas mieux organiser ces programmes culturels afin d’en faire de véritables saisons culturelles semestrielles…

Les programmes culturels des dernières présidences tournantes : des initiatives parfois remarquées, souvent ignorées mais toujours claironnées

Présidence française de l’UE au 2nd semestre 2008 :

  • une volonté ambitieuse de faire connaître la culture française dans les autres pays européens et de faire prendre conscience aux Français de la richesse culturelle et patrimoniale des autres États membres au regard d’un budget réduit, malgré les nombreux partenariats publics-privés ;
  • les faits marquants : l’éclairage de la tour Eiffel aux couleurs de l’Europe, des cycles de 27 œuvres européennes : 27 livres ; 27 films ; 27 spectacles ; 27 concerts, 27 expositions et 27 leçons d’histoire, la clôture le 31 décembre avec une projection des arts numériques au Grand Palais : « Dans la nuit, des images » : danslanuitdesimages.net ;

Présidence tchèque de l’UE au 1er semestre 2009 :

  • une expression controversée d’un humour national ambiguë ;
  • les faits marquants : une campagne de publicité TV « Nous sucrerons l’Europe », expression a un double sens signifiant à la fois « adoucir », mais dans son usage le plus courant « écœurer », « donner du fil à retordre » et une exposition « Entropa » de l’artiste tchèque David Cerny, à Bruxelles, interprétation ironique des stéréotypes nationaux ;

Présidence suédoise de l’UE au 2e semestre 2009 :

  • une « intention de montrer une culture à la fois contemporaine, transfrontalière et ouverte » avec des manifestations « d’art, de musique pop, de films ou de cirque » selon le programme culturel ;

Présidence espagnole de l’UE au 1er semestre 2010 :

  • un agenda visant à « montrer la valeur et la pluralité de l’héritage culturel de l’Espagne sous l’angle de la modernité et de l’innovation » illustrée par une installation vidéo « Travesias » du plasticien espagnol Daniel Canogar dans l’atrium du bâtiment Justus Lipsius du Conseil de l’UE jugée « consensuelle » ;

Alors, quel bilan tiré de ces actions ?

Cahier des charges pour une véritable programmation culturelle autour d’une logique de « saison culturelle »

L’exercice de la présidence tournante de l’UE représente pour un Etat membre une excellente opportunité de rapprocher la présidence des citoyens au travers d’une « saison culturelle européenne » ayant pour vocation de valoriser par la culture l’intégration européenne et de mieux faire connaître la culture de cet Etat membre aux citoyens de l’ensemble de l’Union européenne.

La programmation de la « saison culturelle européenne » pourrait consister à :

  • systématiser l’installation d’œuvres d’art de l’Etat membre présidant l’UE dans l’atrium du bâtiment du Conseil, connu sous le nom de Justus Lipsius. Cette « manifestation de prestige » serait destinée aux milieux décisionnels européens ;
  • organiser une série de manifestations exceptionnelles paneuropéennes orientées vers le grand public pour révéler aux autres pays européens le dynamisme de la création de l’Etat membre dans toutes les disciplines : cinéma, photographie, théâtre, littérature, design, art contemporain et urbain, musiques actuelles…

Ainsi, les présidences tournantes de l’UE saisiraient par ces véritables saisons culturelles européennes une autre façon de communiquer sur l’Europe.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>