Campagne web pour la création du logo biologique de l’UE

Afin de créer un nouveau logo, obligatoire dans toute l’UE pour tous les produits biologiques à partir de juillet 2010, la direction générale de l’agriculture et du développement rural de la Commission européenne réalise actuellement une campagne de communication reposant sur des procédures online relativement ouvertes lors de la création et de la sélection…

Un concours démocratique de création auprès de tous les étudiants européens en dessin ou en art

Plus de 3 400 jeunes designers ont livré le 25 juin 2009 leurs créations à un jury d’experts du secteur de l’agriculture et de la production biologique ainsi que de professionnels du design.

Le brief consistait à concevoir un logo « sans sigle, ni texte et facilement identifiable à l’intérieur comme à l’extérieur des frontières de l’UE » afin de faciliter la reconnaissance des produits biologiques dans les commerces en Europe. Le jury évaluait en particulier les designs « d’après leur universalité, leur compréhension sans utilisation de mots, leur clarté de présentation et leur intemporalité », selon les règlements du concours.

Afin de susciter la participation des jeunes créateurs du « logo bio astucieux et créatif », une présence sur les réseaux sociaux, avec un groupe Facebook « Create the new EU Organic Logo! » – rassemblant aujourd’hui plus de 1 000 membres – a été également été réalisée.

Un vote populaire de sélection entre l’une des 3 meilleures créations auprès de tous les citoyens européens

Plus de 92 700 votes ont déjà été enregistrés et le seront jusqu’au 31 janvier sur un site dédié : ec.europa.eu/organic-logo/ pour choisir entre les 3 meilleurs projets de logos biologiques européens sélectionnés par le jury.

La démarche d’exposer les créations de logo (seulement limitée aux 3 meilleurs projets) et de réaliser un vote en ligne (sans possibilité de commenter ou de noter les projets) « répond, selon Mariann Fischer Boel, Commissaire à l’Agriculture et au développement rural, à un objectif de sensibiliser l’opinion (publique) à l’importance du secteur biologique ».

Ainsi, cette campagne web visant à créer la nouvelle image des produits biologiques européens repose sur une participation dissymétrique entre une forte implication de jeunes créateurs dans la conception et une faible intervention du grand public dans la sélection finale.

Ce contenu a été publié dans Web et Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>