Audition des futurs Commissaires au Parlement européen : que disent-ils de la communication ?

Alors que tous les futurs membres de la Commission européenne vont être publiquement auditionnés par le Parlement européen à partir de la semaine prochaine, une lecture attentive sous l’angle de la communication des réponses écrites – préalablement transmises par les Commissaires désignés aux eurodéputés – se révèle particulièrement instructive…

Une majorité des futurs Commissaires indifférents à la communication auprès des citoyens

En raison de leur portefeuille éloigné des enjeux de communication ou pour des motifs plus personnel, une majorité des futurs Commissaires se montre indifférente à toute communication.

Aucun membre du « pool financier » (tant sur le plan externe qu’interne) n’évoque la communication :

  • Michel Barnier (Marché Intérieur et Services)
  • Olli Rehn (Affaires économiques et financières)
  • Janusz Lewandowski (Programmation financière et budget)
  • Cecilia Malmström (Affaires intérieures)
  • Algirdas Šemeta (Fiscalité, union douanière, audit et lutte anti-fraude)

Aucun membre regroupant la plupart des politiques communautaires traditionnelles n’évoque non plus la communication :

  • Dacian Cioloş (Agriculture et développement rural)
  • Maria Damanaki (Affaires maritimes et pêche)
  • Johannes Hahn (Politique régionale)
  • Štefan Füle (Élargissement et politique de voisinage)
  • Andris Piebalgs (Développement)
  • László Andor (Emploi, affaires sociales et inclusion)
  • Antonio Tajani (Industrie et entrepreneuriat)
  • Androulla Vassiliou (Education, culture, multilinguisme et jeunesse)
  • Máire Geoghegan-Quinn (Recherche, innovation et science)
  • John Dalli (Santé et protection des consommateurs)
  • Günther Oettinger (Energie)
  • Siim Kallas (Transports)

Quelques exceptions de futurs Commissaires évoquant une communication plus ou moins active auprès des citoyens

Une prise de position utile pour Joaquin Almunia (Concurrence) : « J’estime que mes missions en tant que membre de la Commission consistent également à communiquer et à informer activement le public à la fois sur les dossiers relevant de mon portefeuille et sur le travail de la Commission. ».

Une orientation 2.0 cohérente pour Neelie Kroes (Agenda numérique) : « Je suis convaincue que la transparence et une bonne communication sont un aspect essentiel de tous mes travaux au sein de la Commission. Il va sans dire qu’une communication efficace doit être réciproque, et je tiens donc à faire savoir que les gens peuvent me contacter sur mon site web pour me poser toutes les questions qu’ils désirent sur mon travail. ».

Une attitude raisonnée pour Connie Hedegaard (Action en faveur du climat) : « Je sais combien une bonne communication est essentielle pour faire accepter au public les points de vue et les desseins qui sont les miens. Les responsables politiques ne parviendront pas à imposer des changements durables sans en avoir auparavant expliqué la nécessité aux citoyens et avoir obtenu leur adhésion. ».

Une réflexion conforme à la stratégie de communication partenariale de la Commission Barroso I pour Rumiana Jeleva (Coopération internationale, aide humanitaire et réponse à la crise) : « Une coopération renforcée avec le Parlement et ses membres est par nature la meilleure façon d’impliquer les citoyens et de les informer du travail que fournit l’UE et des avantages qu’elle leur apporte. ».

Des mentions spéciales pour des futurs Commissaires se déclarant engagés pour une stratégie de communication auprès des citoyens

Une pétition de principe stratégiquement justifiée pour Janez Potočnik (Environnement) : « Je m’engage à tout mettre en œuvre pour communiquer et expliquer ces décisions aux citoyens, car je suis convaincu que l’euro-ignorance fait le lit de l’euro-apathie. ».

Un engagement fort, orienté vers la résolution de la fracture européenne et du déficit démocratique pour Maroš Šefčovič (Relations interinstitutionnelles et administration) : « Je tiens tout d’abord à dire très clairement que certaines des priorités (telles que la communication) ne relèvent pas de mes compétences. Toutefois, je voudrais souligner qu’en tant que membre du collège des commissaires, je m’engagerai pleinement à faire connaître les politiques de l’UE afin de sensibiliser le grand public à l’UE et à ses institutions et de développer sa prise de conscience et son soutien grâce à l’information et au débat. En outre, je soutiendrai toute initiative de la Commission visant à encourager la participation aux élections européennes. ».

Une déclaration correspondant quasiment au discours d’un futur Commissaire chargé de la communication pour Catherine Ashton, Vice-présidente, Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité : « La Commission détient également une responsabilité importante en matière de communication. Je ne pense pas qu’il s’agisse simplement de vendre les politiques de l’UE au public. Il s’agit d’un processus de dialogue et d’échange dans le cadre duquel les institutions européennes impliquent et consultent les citoyens européens. Nous ne devons pas nous contenter d’expliquer l’action de l’Union européenne aux citoyens, nous devons également être à l’écoute de leurs préoccupations et intégrer celles-ci dans l’élaboration de nos politiques. ».

Ainsi, sans revenir sur les propos de Viviane Reding (Justice, droits fondamentaux et citoyenneté) chargée de la communication de la Commission (que nous avons traité dans le billet « Premières pistes sur les priorités de la future Commissaire européenne chargée de la communication »), force est de constater qu’il reste encore du chemin vers une stratégie de communication de l’UE auprès des citoyens pleinement partagée par l’ensemble du collège des Commissaires.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Audition des futurs Commissaires au Parlement européen : que disent-ils de la communication ?

  1. grincheuse dit :

    peut-être est-ce pour ne pas empiéter sur le domaine de madame reding que les commissaires sont réservés sur la communication …

  2. jraybaut dit :

    Hélas oui
    Je crains que vous n ayez raison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>