Conseil du Médiateur européen pour améliorer la qualité des administrations communautaires auprès des usagers de l’UE

Dans une étude sur le suivi donné par les institutions européennes aux remarques qu’il a formulées sur leur travail en 2008, le Médiateur européen chargé de « procéder à des enquêtes sur des cas de mauvaise administration dans les institutions et organes de l’Union européenne » donne un conseil pour améliorer la qualité de l’administration :

Lorsqu’une erreur se produit, il faut, si possible, la réparer et présenter des excuses, le cas échéant. Alors l’affaire est réglée et il est possible d’aller de l’avant, estime Nikiforos Diamandouros, le Médiateur européen.

Autrement dit, le Médiateur européen estime qu’il faut profiter des expériences « négatives » pour « améliorer la qualité de l’administration dans le futur » et l’une des meilleures manières d’y parvenir consiste à améliorer la dynamique du lien de communication entre l’UE et ses usagers (plus grande transparence, meilleure esprit de responsabilité, ouverture au dialogue…).

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>