Vers la création de cours d’éducation civique européenne dans toutes les écoles de l’UE ?

Conscient que le principal risque de la construction européenne, ce n’est pas la paralysie d’une Europe des institutions en panne, mais c’est la désaffection de citoyens européens ignorants et indifférents de l’Europe des projets, au risque d’asphyxier le rêve européen ; les institutions communautaires se mobilisent pour créer des cours d’éducation civique européenne commune…

La priorité : exprimer en mots simples, compréhensibles, l’originalité de la construction européenne, ses valeurs et son projet

Communiquer avec des mots que les citoyens ne comprennent pas, c’est comme s’adresser à eux dans une langue étrangère. Il convient donc d’abord que les prises de parole de l’UE soient accessibles à tous.

La recommandation du Comité économique et social européen : un socle commun de connaissances pour former les jeunes et les relais d’opinion

Dans l’avis du CESE sur « Comment concilier dimension nationale et dimension européenne dans la communication sur l’Europe » adopté le 10 juillet 2008, la rapporteur Béatrice Ouin « recommande au niveau européen, de mettre à disposition un socle commun de connaissances » rassemblant l’essentiel de l’histoire et des valeurs européennes :

  • à l’usage des élèves, dans les programmes scolaires d’instruction civique ;
  • à destination des relais d’opinion : enseignants, élus, et journalistes ;
  • validé par le Parlement européen et traduit dans les 22 langues officielles de l’Union.

La préconisation du Parlement européen : un cours d’éducation civique pour renforcer la citoyenneté active

Dans la résolution « Dialogue actif avec les citoyens sur l’Europe » adoptée le 24 mars 2009, le Parlement européen « relève qu’il est nécessaire de défendre un modèle actif d’éducation civique européenne qui donne aux jeunes la possibilité de s’investir directement dans la vie publique et de s’engager » :

  • demande aux États membres de favoriser la mise en place d’un cours sur l’histoire de l’intégration européenne et le fonctionnement de l’Union ;
  • invite la Commission européenne à soutenir financièrement la promotion de ces projets de cours d’éducation civique européenne dans les programmes scolaires de tous les États membres.

Ainsi, au cours de l’année 2009, la proposition de créer un cours d’éducation civique européenne marque un tournant dans la communication européenne :

  • Hier, communiquer sur l’Europe, c’était diffuser des informations dans l’espace
  • Demain, communiquer sur l’Europe, ce sera léguer des valeurs dans le temps
Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>