Les Années européennes sont-elles un outil de communication efficace ?

Les Années européennes sont des initiatives visant à sensibiliser le plus large public possible à une problématique ou un thème, en vue de faire évoluer les mentalités ou les comportements…

Alors que des manifestations sont organisées dans le cadre de la conclusion de l’Année européenne 2008 du dialogue interculturel (organisation du 17 au 19 novembre dernier d’un colloque intitulé « Nouvelles perspectives du dialogue interculturel en Europe » au centre Pompidou à Paris) et de l’inauguration de l’Année européenne 2009 de la créativité et de l’innovation (organisation le 9 décembre des Assises européennes de l’innovation à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris), une réflexion sur la pertinence des Années européennes s’impose…

Les Années européennes : des campagnes de sensibilisation relativement efficaces pour attirer l’attention des gouvernements nationaux

Décidées par les instances communautaires, les Années européennes s’apparentent à des campagnes de communication. En effet, elles portent tout au long de l’année un thème d’intérêt général à travers 2 outils :

  • l’organisation d’actions d’information à Bruxelles et dans les Etats membres
  • le financement de projets issus de la société civile organisée.

Les Années européennes : des actions d’information aux effets encore limités auprès du grand public

En raison des faibles moyens consacrés (l’achat d’espace est rarement prévu et les budgets sont souvent éclatés entre plusieurs acteurs), les Années européennes ne peuvent être considérées comme des campagnes de communication grand public à proprement parlées. Les actions ont une vocation d’affichage : montrer que l’UE s’intéresse au thème choisi, même si cette dernière ne possède pas de compétences exclusives en la matière.

En tout état de cause, l’opinion publique est rarement au courant des actions entreprises dans le cadre des Années européennes et d’ailleurs, ces actions n’ont guère d’effets durables, l’implication des États membres étant souvent très variables.

Les Années européennes : un outil de communication pour fédérer des réseaux de relais

Les Années européennes financent des projets portés par la société civile organisée. La distribution des subventions reposent sur des appels à projets, dont le nombre d’initiatives restent souvent limitées au regard des enjeux, le plus souvent des micro initiatives émanant de porteurs de projets d’ailleurs souvent rodés à la complexité communautaire.

Ainsi, les institutions communautaires peuvent se constituer un réseau composé d’acteurs non institutionnels qui peuvent se comporter en relais de communication.

Voir la liste complète des Années européennes.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>