Campagne de communication transnationale du Parlement européen en vue des élections européennes

Le Parlement européen prépare une campagne transnationale de communication destinée à favoriser la participation politique aux prochains scrutins de juin 2009…

Trois constats

  • Les élections européennes sont l’un des plus grands événements démocratiques dans le monde.
  • Depuis trente ans la participation n’a cessé de chuter ; ainsi le taux d’abstention aux élections européennes en France en 2004 a atteint 57,3 %, soit trois points de plus que la moyenne européenne.
  • Le dernière sondage disponible, l’Eurobaromètre 299 montre un taux d’absentéisme élevé parmi les jeunes, les femmes et les travailleurs peu qualifiés.

Une stratégie de communication reposant sur les citoyens

Le parti-pris de l’agence de communication allemande Scholz & Friends qui a remporté l’appel d’offres consiste à mettre en avant le citoyen européen et non le Parlement, en faisant valoir son rôle d’acteur.

Trois objectifs à atteindre

  • Objectifs cognitifs : Informer les citoyens européens qu’ils peuvent influencer l’Europe par leur vote.
  • Objectifs affectifs : Développer un message sur les valeurs du Parlement européen et sur la dimension démocratique de ces valeurs.
  • Objectifs conatifs : Inciter les citoyens à changer leur comportement en s’inscrivant sur les listes électorales puis en allant voter.

Trois écueils à écarter

  • Un discours institutionnel centré sur le Parlement européen
  • Un discours moralisateur parlant du devoir « moral » d’aller voter
  • Un discours généraliste n’impliquant pas le citoyen sur les « droits civiques »

Des messages pédagogiques

  • Insister davantage sur les bénéfices personnels que l’on peut tirer en se rendant aux urnes.
  • Montrer que les citoyens peuvent réellement influencer le cours des choses en votant plutôt pour tel ou tel candidat.
  • Présenter les domaines de compétences du Parlement européen, c’est-à-dire les matières dans lesquelles il co-décide avec le Conseil.

La signature : « A vous de choisir » («It’s your choice»)

Une campagne identique dans tous les États membres

Selon Célia Sampol, journaliste à Europolitique, le dispositif repose notamment sur un logo, des affiches, des installations en 3D dans les rues, des bureaux de vote décorés de façon inhabituelle, un compte à rebours paneuropéen, un site spécial pour les élections, etc. Le Parlement européen prévoit de communiquer sur les élections, notamment par le biais de sa chaîne en ligne EuroparlTV.

Le budget total pour toute cette campagne est de 15,4 millions d’euros, « soit 4 centimes par électeur », précise l’eurodéputé espagnol Alejo Vidal-Quadras, le vice-président chargé des questions d’information et de communication.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Campagne de communication transnationale du Parlement européen en vue des élections européennes

  1. allubri dit :

    Je viens, trop tard, de découvrir le site Paroles d’européens, grâce à une amie qui travaille à l’UE!! J’ai passé quelques moments à regarder les commentaires et je crains que vous avez du pain sur la planche! Quel journal, quelle magazine a parlé du site Paroles d’européens, encouragé les citoyens à l’utiliser? Je lis trois ou quatre magazines, dont un à fond: je n’ai pas vu de grand reportage sur ce site. La nouvelle dont à parlé les média français était….ta taille des concombres!

  2. Philippe dit :

    article très intéressant, l’Europe restant en crise totale tant d’identité que de communication et d’information des citoyens européens … il faudrait peut-être s’intéresser à des projets tel ReflexEurope (.eu)à découvert il y a peu et proposant une solution pour recentrer le citoyen au coeur des débats …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>