Nouvelle stratégie de communication sur la PAC

Lors d’une conférence organisée à Paris lundi 27 octobre dernier par le Syrpa, une association rassemblant les acteurs de la communication dans l’univers de l’agriculture, Hans-Erwin Barth, le directeur de la communication de la DG Agri à la Commission européenne a présenté la nouvelle stratégie de communication sur la PAC « d’après 2013 »…

La communication sur la PAC : une action stratégique pour l’UE

Avec 40% du budget de l’UE consacré à l’agriculture soit environ 44 milliards d’euros par an, la politique agricole commune est l’une des actions de l’UE la plus importante aujourd’hui et la plus convoitée pour réorienter, demain, les actions de l’Union. La communication sur la réforme de la PAC « d’après 2013 » s’avère ainsi très stratégique pour l’UE.

La stratégie de communication sur la PAC : se reposer sur les attentes des consommateurs

Conscient que les gouvernements, acteurs majeurs de la réforme, seront fortement influencés par les détracteurs de la politique agricole européenne, la Commission européenne propose de réorienter sa stratégie de communication sur la PAC afin de se reposer sur les attentes des consommateurs et de renvoyer ainsi les opposants à la réforme dans le camp des minoritaires par rapport à l’opinion publique.

Afin d’assurer le succès de cette stratégie, la Commission européenne veut lutter selon terre-net.fr contre les révélations de « quelques abus montés en épingle » et se défaire de certains mythes. Hans-Erwin Barth, le directeur de la communication de la DG Agri à la Commission européenne indique ainsi que « le sérieux de la gestion du budget européen permet d’affirmer que plus de 97 % des fonds publics alloués au secteur agricole sont bien employés ».

Des messages fédérateurs pour valoriser les adaptations de la PAC

Après avoir effectué des tests auprès d’un échantillon de la population européenne, trois messages ont été retenus :

  • Le premier axe de communication s’articule autour d’un message impliquant et positif : « Nous profitons tous de la PAC » pour montrer que « la PAC évolue avec les attentes et les besoins de la société », assure Hans-Erwin Barth, le directeur de la communication de la DG agri, à la Commission européenne.
  • Le deuxième axe de la campagne envisagée par la Commission vise à rappeler que la PAC soutient en Europe la production d’aliments sains et de qualité.
  • Le troisième axe explique que la PAC a été élaborée pour favoriser une agriculture durable et un développement rural sur le long terme. Les slogans « Des campagnes vivantes et dynamiques » et « Travailler ensemble pour des campagnes vivantes » illustrent ce dernier axe.

Des moyens mutualisés pour optimiser la campagne sur la PAC

Le budget dont dispose la Commission européenne (50 millions d’euros) ne permet pas d’envisager une campagne à l’échelle européenne reposant à la fois sur des spots TV, des parutions presse et des bannières Internet, d’autant plus que ces supports seraient traduits dans les langues communautaires (23 langues officielles).

Une implication des États-membres pour décliner à l’échelle nationale et locale les messages permettrait d’assurer le succès de la campagne de communication. L’enjeu consistera selon terre-net.fr à impliquer les agriculteurs afin de donner une image positive et enthousiaste de leur travail pour en assurer la pérennité.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>