La porte étroite de la participation citoyenne à la construction européenne

Afin de relancer la construction européenne, chacun s’accorde à reconnaître que l’adhésion citoyenne est primordiale. Comment faire pour susciter cette adhésion citoyenne à l’Europe ?

L’échec des solutions institutionnelles

Depuis quasiment une décennie, on nous a expliqué que tous les problèmes européens seraient résolus par l’adoption d’un nouveau traité. Pourtant, cette voie ne semble pas praticable, notamment en raison de :

  • la technicité des textes limitant la lisibilité et par voie de conséquence l’adhésion ;
  • l’impraticabilité des référendums de ratification en France, en Irlande, aux Pays-Bas…
  • l’illusion de considérer qu’il serait possible de résoudre l’ensemble des difficultés à travers un seul texte ;
  • la confusion entre décisions « du politique » sur l’organisation et le fonctionnement des institutions communautaires et décisions « de politique » dans le cadre des élections au Parlement européen.

La solution de l’implication participative des citoyens

L’enjeu de l’adhésion citoyenne à la construction européenne ne peut être gagné que par la participation active des Européens. Outre les nombreuses consultations des parties prenantes et du grand public organisées sur des sujets spécifiques, l’Union a besoin d’une prise de conscience et d’un débat politiques plus larges si elle veut renforcer sa légitimité.

Pour autant, l’implication participative des citoyens ne s’improvise pas. Le débat citoyen doit être organisé afin de poser les problèmes et d’orienter leur résolution par des actions concrètes, de long terme et dans la vie quotidienne. Il s’agit d’une voie exigeante pour les responsables politiques et pour les citoyens que certains programmes communautaires ou nationaux mettent en œuvre.

Dans les prochains jours, nous présenterons les initiatives suivantes en faveur d’une participation citoyenne à la construction européenne :

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>