Discours de Nicolas Sarkozy au Parlement européen

Le président de la République s’est rendu au Parlement européen afin de présenter aux eurodéputés le programme de la présidence française de l’Union européenne.

Le discours de la méthode

Confirmant son propos tenu sur France 3 lors de l’inauguration de la PFUE, Nicolas Sarkozy souhaite placer la PFUE sous le signe de la protection des Européens : « Nous devons rassurer des citoyens inquiets … nous devons donner l’image d’une Europe qui refuse l’immobilisme … donner le sentiment d’une Europe qui travaille pour tout le monde ». Autant d’indications sur les futures communication sur la PFUE.

La dimension sociale de la PFUE

Confirmant une tribune dans le Figaro de membres du gouvernement « Pour une Europe concrète et plus sociale » et alors que l’Europe sociale ne figure pas parmi les quatre priorités de la PFUE, contrairement à la précédente présidence française de 2000, le chef de l’État français à assuré les eurodéputés que « la présidence française en fera une priorité », même si – d’après l’AFP – il n’a abordé ce thème qu’après avoir cité ses quatre principaux objectifs (énergie/climat, immigration/asile, défense et agriculture).

Les réactions

La plupart des députés ont soutenu les priorités de la présidence française mais nombre d’entre eux ont critiqué son manque d’ambition sur le plan social et son attitude à l’égard de la Chine.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>