Les collectivités territoriales françaises s’organisent en vue de la PFUE

Les représentants des associations d’élus locaux membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français (MEPLF) souhaite profiter de la Présidence française de l’UE pour mieux faire entendre leur voix…

Un site Internet dédié

Afin d’influencer la construction de l’Europe dans un sens qui leur soit favorable, la Maison européenne des pouvoirs locaux français lance son propre site Internet. Ce support rassemble notamment les positions récentes de la MEPLF ainsi que des services tels que traductions, communiqués de presse, newsletters…

Une ambassade à Bruxelles

Créée il y a trois ans pour représenter à Bruxelles les collectivités locales françaises – à l’exception des régions – l’organisation qui regroupe cinq des principales associations d’élus français – l’Association des maires de France (AMF), l’Association des petites villes de France (APVF), la Fédération des maires de villes moyennes (FMVM) et l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF), et l’Association des départements de France (ADF) – se transforme en véritable « ambassade » des collectivités françaises.

Des priorités pour la PFUE

La Maison européenne des pouvoirs locaux français souhaite profiter de la PFUE pour infléchir les politiques européennes en matière de développement régional, d’énergie, de transports, de Services d’intérêt général, ou d’environnement, dans un sens plus favorable aux collectivités locales.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>