Avis du Conseil économique et social : "Comment renforcer les solidarités européennes face aux défis de la mondialisation ?"

Pour la première fois, le Conseil économique et social rend un avis sur le projet européen dans son ensemble en s’interrogeant sur les solidarités face aux défis de la mondialisation….

A quelques mois de la présidence française de l’UE, le CES estime qu’il faut au projet européen, une forte ambition, un vrai contenu.

Pour le CES, retrouver une envie collective d’Europe passe par des décideurs politiques repositionnés en première ligne pour porter un message de conviction. Cet engagement politique représente un élément essentiel pour impliquer également le citoyen.

Pour renforcer la citoyenneté européenne, le CES prépare un avis pour développer le statut d’association européenne, qui pourrait faciliter la solidarité européenne et l’implication citoyenne.

Selon la rapporteur Anne Cuillé « il est essentiel que la politique de communication soit repensée. À l’Union européenne de dessiner le cadre d’ensemble ; aux États ensuite de prendre le relais et de “vendre“ l’Union européenne dans sa quotidienneté. »

Pour lire la note d’Iéna n°297 relative à l’avis…

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>