Préparation de la présidence française de l’UE : la stratégie de communication du gouvernement se précise

La stratégie de communication du gouvernement pour la PFUE s’articule autour d’un double objectif : « une présidence européenne / qui soit proche des citoyens »…

« Une présidence européenne »

Le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Jean-Pierre Jouyet démine les critiques dans une interview dans Le Monde du 1er avril 2008 en affirmant qu’ « il n’y pas d’arrogance française dans cette présidence ». Ce message à destination des partenaires européens vise à profiter de la période charnière (mise en place du traité de Lisbonne au 1er janvier 2009, élections européennes en juin et renouvellement de la Commission européenne à l’été) pour avancer sur les quatre grandes priorités définies par Nicolas Sarkozy (développement durable et énergie, pacte européen sur l’immigration et l’asile, relance de l’Europe de la défense, bilan de santé et avenir de la politique agricole commune).

« Une présidence proche des citoyens »

En Conseil des ministres, le 2 avril, le Premier ministre François Fillon réaffirme la volonté du gouvernement de faire de la PFUE un événement citoyen. Désireux de susciter « un élan populaire », la liste de principales manifestations programmées en France a été validée par le président de la République.

Ainsi, le positionnement stratégique en termes de communication gouvernementale semble s’établir pour la PFUE autour d’une présidence européenne, proche des citoyens.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>