Présidence française de l’UE (PFUE) et entreprises : la Chambre de Commerce de Paris (CCIP) communique sur ses dossiers prioritaires

Que peuvent attendre les entreprises de la prochaine PFUE ? La CCIP apporte ses réponses en communiquant sur les dossiers qu’elle considère prioritaires pour l’agenda de la PFUE…

Devant les présidents respectifs des délégations de l’Union européenne du Sénat et de l’Assemblée nationale : Hubert Haenel, sénateur du Haut-Rhin et Pierre Lequiller, député des Yvelines invités du Club Europe, invités au « petit-déjeuner débat du Club Europe » du 19 mars dernier, la CCIP a présenté ses dossiers prioritaires pour la PFUE.

Tout d’abord, l’accès des PME aux marchés publics :

La CCIP soutient la création d’un Small Business Act (SBA) européen, réservant aux PME innovantes 15% des marchés publics européens.

Parallèlement, la CCIP milite avec le Medef, Eurochambres et Business Europe, pour la création d’un statut de Société privée européenne (SPE) afin de faciliter aux PME leur accès aux marchés européens.

Autre priorité de la CCIP : la mobilité professionnelle :

La CCIP soutient la création d’un Erasmus de l’apprentissage.

Enfin, la CCIP communique sur les distorsions de concurrence :

La CCIP souhaite que la PFUE lutte énergiquement contre la contrefaçon, contre des contraintes règlementaires ou environnementales se révélant des mesures anticoncurrentielles.

Ainsi, à quelques mois de la PFUE, les différents représentants de la société civile – comme les entreprises – se mobilisent pour défendre leurs priorités.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>