Allocution présidentielle sur la ratification du traité de Lisbonne

Alors que le Parlement vient la semaine dernière de réviser la Constitution et d’autoriser la ratification du traité de Lisbonne, le président de la République est intervenu, dimanche 10 février, sur les principales chaines hertziennes dans une allocution télévisée depuis le Palais de l’Élysée.

Choisissant le mode de communication le plus présidentiel qui soit et adoptant une tonalité délibérément sobre, le chef de l’Etat a annoncé la ratification du traité de Lisbonne par la France. Le Président a tenté de reprendre la main et un peu de hauteur en parlant d’Europe.

Nicolas Sarkozy a rappelé les principales avancées « plus de démocratie, plus de responsabilité dans le fonctionnement de l’Europe » et il a également rendu hommage à la chancelière allemande Angela Merkel, qui présidait l’UE lors des négociations du traité de Lisbonne, un acte jugé rassembleur à la veille de la Présidence française de l’UE.

Le président de la République a cependant reconnu que le traité de Lisbonne « ne résout pas à lui tout seul » la crise européenne. « Maintenant que l’Europe peut décider, le problème est de savoir ce qu’elle veut ». Le chef de l’Etat a ainsi estimé que « l’enjeu est de remettre de la politique en Europe » et il a ainsi présenté les enjeux de la présidence française de l’UE, au second semestre 2008 : développement durable, immigration, défense européenne et refonte de la politique agricole commune.

La faible reprise médiatique de l’intervention présidentielle, de même que la faible visibilité du traité de Lisbonne de manière générale montre que les questions européennes manquent encore d’une communication dimensionnée. Une communication européenne qui ne peut se construire que lorsque l’UE saura redonner du souffle à un projet politique européen visant à construire une union puissante s’appuyant sur la légitimité des peuples qui la composent.

Ce contenu a été publié dans Communication sur l'Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>