Lancement de l’Année européenne 2008 du dialogue interculturel

Dans un communiqué, la Commission européenne a lancé l’Année Européenne 2008 consacrée au dialogue interculturel en dévoilant la devise : « Ensemble dans la diversité ».

Cette initiative vise à promouvoir la richesse de la diversité culturelle tout en renforçant le sentiment d’appartenance à l’UE. Des thèmes tels que les médias, l’art et l’héritage, le lieu de travail, le dialogue inter-religieux, l’éducation et la jeunesse, ainsi que la migration et l’intégration seront abordés au fil de l’agenda.

En France, les actions liées à cette Année européenne sur le dialogue interculturel seront complétées par l’initiative du gouvernement d’organiser au 2nd semestre une saison culturelle européenne. Ces actions seront coordonnées par la Délégation au Développement et aux Affaires Internationales du Ministère de la Culture.

Depuis 1983, l’Union européenne choisie chaque année un thème d’action pour sensibiliser les Européens sur une problématique importante. L’Année européenne est une initiative conjointe de l’Union européenne, des États membres et de la société civile européenne. Au total, 10 millions d’euros seront consacrés à la campagne d’information, aux enquêtes, études et financement de projets européens et nationaux.

Le site (interculturaldialogue2008.eu) a également été lancé. L’objectif est de favoriser la création de réseaux et l’échange de pratiques exemplaires. A remarquer, outre des espaces dédiés pour la presse et les partenaires, la présence d’une boîte à outils de communication, qui propose :

  • un kit graphique avec le logo ;
  • un kit rédactionnel avec un fact sheet et une présentation PPT ;
  • du matériel d’information : brochure, dépliant, cartes de visite et postale, affiche et pub ;
  • du matériel de promotion : bloc notes, post-it et sous main.

Enfin la Commission européenne a commandé une enquête Eurobaromètre Flash. Les premiers résultats montrent que près de trois quarts des citoyens de l’UE (72%) pensent que les personnes d’une autre appartenance (ethnique, religieuse ou nationale) enrichissent la vie culturelle de leur pays.

Par ailleurs, le sentiment dominant dans l’UE est que le dialogue interculturel est un avantage, mais qu’il est tout aussi important de préserver les traditions culturelles nationales, deux tiers des Européens sont d’avis que la jeune génération devrait suivre les traditions (culturelles) familiales.

Entre un dialogue interculturel compris comme cosmopolitisme, largement partagé dans le Nord de l’Europe et un dialogue interculturel davantage compris comme diversité entre propre culture nationale et les autres cultures, présent dans l’Europe centrale et orientale, l’Année 2008 du dialogue interculturel s’annonce riche.

Ce contenu a été publié dans Communication de l'UE, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>