Journée européenne de la liberté de la presse : pourquoi ne pas lancer un « Grenelle de la presse » ?

Aujourd’hui, lundi 5 novembre, la Fédération européenne des journalistes (FEJ) organise dans une trentaine de pays la Journée européenne de la liberté de la presse. L’objectif est « de faire prendre conscience aux citoyens européens que le journalisme et l’information sont en danger ». A cette occasion, Jean-Michel Dumay, président du Forum des sociétés de journalistes (SDJ) se prononce pour le lancement « d’un Grenelle de la presse ».

Dans un contexte où le métier de journaliste est en pleine mutation, avec le développement du numérique ; au moment où la crise de confiance qui existe entre les médias et le grand public ne cesse de se creuser ; et alors que la presse quotidienne d’information politique et générale traverse une période difficile marquée par la désaffection de son lectorat, la baisse continue de ses recettes publicitaires et le maintien de coûts de production élevés (cf. Rapport d’information de Louis de BROISSIA, fait au nom de la commission des affaires culturelles du Sénat « Presse quotidienne d’information : chronique d’une mort annoncée ? ») ; la question de l’indépendance éditoriale et du pluralisme de la presse est aujourd’hui cruciale. (cf. vente des groupes de presse La Tribune et Les Echos : le principal quotidien économique tombe dans les mains de la plus grande fortune de France…)

L’idée d’un « Grenelle de la presse » permettrait d’aborder tous les dossiers en suspens : financement, aides à la presse, indépendance, déontologie, pratiques professionnelles, éducation aux médias…

Il n’est pas inutile de rappeler que la liberté de la presse est un élément fondamental pour le bon fonctionnement de la démocratie.

Ce contenu a été publié dans Médias et Europe, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>